Jour férié | Fermeture de la mairie
En raison du jour férié de l'Ascension, votre mairie sera fermée le jeudi 26 mai 2022.

Plan Communal de Sauvegarde (PCS) et risques majeurs

La Ville s'implique, depuis plusieurs années, dans la prévention et la gestion des risques naturels existants sur le territoire communal. L’information et la sensibilisation des citoyens face aux risques sur la commune sont des éléments essentiels pour une prévention efficace.

LE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE (PCS)
 

« Le plan communal de sauvegarde regroupe l’ensemble des documents de compétence communale contribuant à l’information préventive et à la protection de la population. Il détermine, en fonction des risques connus, les mesures immédiates de sauvegarde et de protection des personnes, fixe l’organisation nécessaire à la diffusion de l’alerte et des consignes de sécurité, recense les moyens disponibles et définit la mise en œuvre des mesures d’accompagnement et de soutien de la population. » Article L731-3 du code de la sécurité intérieure.

LES CONSIGNES INDIVIDUELLES DE SÉCURITÉ PAR RISQUE

LE RISQUE CANALISATION ET FUITE DE GAZ

En cas d’accident ou d’incident ou si vous êtes témoin d’une fuite ou d’une anomalie :

  • S’éloigner le plus vite possible de la fuite et interdire l’accès à toute personne, ne pas tenter d’arrêter la fuite. En cas d’inflammation ne pas tenter d’éteindre le feu,
  • Ne pas fumer et interdire toute flamme ou point chaud aux alentours de la fuite, rejoindre un poste, une borne ou une balise sur le tracé de la canalisation ou figure un numéro d’urgence à composer,
  • A défaut contacter les pompiers, la gendarmerie, la police ou la mairie
  • Ne pas utiliser de téléphone portable à proximité de la fuite.

 

LE RISQUE TEMPÊTE

AVANT

  • Connaître les consignes de sauvegarde et les messages météo
  • Se mettre à l’ abri
  • Rentrer à l’intérieur les objets susceptibles d’être emportés
  • Fermer portes et volets
  • Rentrer les bêtes et le matériel
  • S’éloigner des bords des lacs et rivières
  • Arrêter les chantiers, rassembler le personnel
  • Mettre les grues en girouette

PENDANT

  • S’informer du niveau d’alerte, des messages météo et des consignes des autorités
  • Se déplacer le moins possible : en voiture, rouler lentement
  • Débrancher les appareils électriques et les antennes de télévision

APRÈS

  • Réparer ce qui peut l’être sommairement (toiture)
  • Couper branches et arbres qui menacent de s’abattre
  • Faire attention aux fils électriques et téléphoniques tombés.

LES MESURES INDIVIDUELLES

Afin d’éviter la panique lors d’une tempête, un plan familiale de mise en sûreté ainsi qu’un kit préparé en famille constituent pour chacun la meilleure réponse pour faire face au risque majeur, composé d’une radio avec ses piles de rechange, d’une lampe de poche, d’eau potable, de médicaments urgents, des papiers importants, de vêtements de rechange, de couvertures, il permet d’assurer la sauvegarde des personnes et des biens.

 

LE RISQUE INONDATION

AVANT

S’informer sur les risques encourus :

  • Par la radio (France Inter GO 1852 m, France Bleu Lorraine) ou la télévision.
  • Auprès des services de Météo France qui donnent des renseignements sur les précipitations des dernières 24 heures et sur les prévisions météorologiques jusqu’à cinq jours.

Prévoir les gestes essentiels :

  • Fermer les portes et les fenêtres,
  • Couper le gaz et l’électricité,
  • Mettre les produits toxiques à l’abri de la montée des eaux,
  • Prévoir : radio à piles, piles neuves, produits alimentaires, papiers personnels, médicaments urgents, vêtements de rechange, couvertures, . . . ,
  • Amarrer les cuves de produits dangereux (engrais, gaz, fuel, …),
  • Faire une réserve d’eau potable,
  • Prévoir l’évacuation.

PENDANT

  • S’informer de la montée des eaux (radio, mairie…),
  • Se munir d’une radio portative avec piles,
  • Assurer la sécurité des occupants des locaux en empêchant la flottaison d’objets,
  • Se réfugier en un point haut préalablement repéré : étage, colline…,
  • Ne pas téléphoner, les réseaux doivent rester libres pour l’organisation des secours,
  • N’évacuer qu’après en avoir reçu l’ordre.

APRÈS

  • Aérer et désinfecter les locaux et le mobilier,
  • Nettoyer sols et murs à grande eau,
  • Évaluer les dommages et écrire un inventaire complet et détaillé des dommages visibles,
  • Chauffer dès que possible,
  • Ne rétablir l’électricité que sur une installation sèche,
  • Renseignez-vous auprès de votre assurance, à la mairie ou/et à la Préfecture (SIRACEDPC) pour les questions touchant à l’indemnisation de vos dommages.

 

LE RISQUE FEU DE FORÊT

L’origine des départs de feux est presque exclusivement humaine. L’imprudence ou l’accident sont à la base d’environ 60 % des départs d’incendie, la plupart dus à l’emploi du feu (brûlage, barbecue), aux mégots, aux dépôts d’ordures, etc. Autre cause importante, la malveillance (mise à feu volontaire) qui génère souvent les feux les plus grands.

  • Ne pas allumer de feu en forêt, ni à moins de 200 m de la forêt
  • Ne pas fumer en forêt
  • Ne pas jeter de mégots par la vitre de la voiture
  • Ne pas faire de barbecue en forêt
  • Camper uniquement dans les lieux autorisés, sécurisés et protégés
  • Respecter toutes les consignes de sécurité en forêt (interdiction d’entrer en forêt, interdiction de circuler en véhicule, même en vélo, sur certaines routes…)
  • Rester éloigné d’un feu de forêt

 

Si vous êtes témoin d’un départ de feu :

  • Informez les pompiers (18 ou 112 portable) le plus vite et le plus précisément possible (lieu, importance du sinistre);

Dans la nature, éloignez-vous dos au vent : si vous êtes surpris par les fumées, respirez à travers un linge humide, à pied, recherchez un écran de protection (rocher, mur…), ne sortez pas de votre voiture.

Télécharger
Retour en haut de page